Découverte manga·Manga·Non classé

DÉCOUVERTE MANGA #63 – BL MÉTAMORPHOSE

Quelques mois après la publication évènement du multi-primé Beastars, Ki-oon enrichit son catalogue d’un nouveau titre que la réputation précède : BL Métamorphose. En effet, depuis les prémices de sa publication, le manga de Kaori Tsurutani, jeune autrice qui livre là son premier travail, reçoit les plus nobles éloges au Japon, parmi lesquels la première place aux prestigieux Kono Manga ga Sugoi ! (catégorie féminine). Difficile, dès lors, pour ce qui s’annonce d’ores et déjà comme l’une des œuvres majeures de l’année, de combler toutes les attentes que le lecteur est en droit d’avoir.


Fiche Technique

Autrice : Kaori Tsurutani

Genre : Quotidien / Amitié

Éditeur VF : Ki-oon

Nombre de tomes parus : 1 (3 en cours au Japon)

Prix : 7,90€

À 75 ans, Yuki vit le quotidien bien réglé d’une grand-mère japonaise, entre mots croisés et cours de calligraphie. En flânant un jour dans une librairie pour fuir la chaleur, elle craque pour un manga, intriguée par sa couverture chatoyante… Ce n’est qu’en rentrant chez elle que Yuki se rend compte qu’elle a fait l’acquisition d’une bande dessinée d’un genre bien particulier : un boy’s love, une romance entre garçons ! L’histoire pourrait s’arrêter là, mais, contre toute attente, notre mamie tombe littéralement sous le charme de ce récit et n’a plus qu’une idée en tête… lire la suite !
C’est la jeune Urara, apprentie libraire et accro au genre, qui va devenir la conseillère de la vieille dame en la matière ! Pour l’adolescente timide et complexée, qui vit sa passion dans le secret, la rencontre avec Yuki va être un véritable déclic. Par-delà les générations, les deux fangirls vont s’ouvrir l’une à l’autre et découvrir les joies d’une amitié hors du commun !

BL-metamorphose-1-ki-oon

Et pourtant, ce premier volume, à l’atmosphère irrésistible, déploie une palette d’atouts qui rabat d’emblée les scepticismes. Se concentrant sur le quotidien de deux femmes solitaires dont les rencontres sont entrecoupées d’épisodes introspectifs, le manga est résolument intimiste, et se voit conféré, par le rythme tranquille de l’action, une douceur propre aux meilleures tranches de vie. Le découpage en courts chapitres à l’articulation maîtrisée permet de ne pas diluer outre mesure le récit, déjà minimaliste, et de conserver une densité narrative captivante.

Capture d’écran 2019-06-08 à 23.52.23
La tendresse ressentie à l’égard de l’œuvre a sans doute à voir avec ses deux protagonistes, dont la passion commune pour les mangas transcende les différences, et tisse dans le même temps un trait d’union avec le lecteur. Toutes deux sont singulièrement touchantes, l’autrice parvenant à émailler les récits de bribes de leur passé, sans lourdeur ni nuisance à la narration, leur attribuant de la sorte une épaisseur suggérée à l’effet très réussi. Si tout semble les opposer, à commencer par le fossé générationnel qui les sépare, une alchimie toute particulière naît de leurs incompréhensions, de leur bienveillance et de leur envie de se connaître et de partager ensemble leur passion. Sans doute cela relève-t-il également de l’écriture impeccable des dialogues, qui n’appuient jamais les sous-entendus et participent de l’effort de légèreté poétique de l’œuvre.

Capture d’écran 2019-06-08 à 23.52.41

Effort qui transparaît graphiquement au travers du coup de crayon effilé de la dessinatrice, qui malgré sa jeunesse, fait montre d’une maîtrise de son art prometteuse. La discrétion des décors passé l’exposition des scènes, combinée avec la clarté de trames éparses, permet de mettre en avant les personnages dans leur intimité. Le découpage aéré attribue un rythme particulier à la lecture et permet le déploiement d’émotions saisissantes au travers de larges perspectives. Le dessin sait également s’adapter aux ambitions plus comiques du manga, l’autrice jouant de ses designs épurés et se prêtant à la caricature pour amplifier subtilement les sentiments des protagonistes.

https---66.media.tumblr.com-38d459e1e87a0b8c3f304851841aaf35-tumblr_p9r4109uHW1xsi4n5o10_640


BL Métamorphose ne semble donc pas avoir usurpé les éloges dont il fait l’objet. Profondément bienveillant, le manga livre deux portraits de femmes complémentaires et sincères, et revalue dans le même temps un sous-genre soumis à de nombreux préjugés. Une lecture raffinée et touchante qui saura assurément plaire au plus grand nombre !


metamorphose-no-engawa-2-jp

TOME 2 PRÉVU POUR LE 05/09/2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s