Découverte manga·Manga·Non classé

DÉCOUVERTE MANGA #45 – AU GRAND AIR

En dépit des retours unanimes sur son adaptation animée, assurant au manga un lancement relativement serein et attendu en France, Au Grand Air (plus connu sous le nom de Yuru Camp) n’avait pas particulièrement retenu mon attention. Si je gardais le titre en vue, je ne comptais pas vraiment me le prendre jusqu’à ce que certains d’entre vous m’en vante les qualités plus en détail ! Je me suis donc laissé tenter par cette escapade dont je n’attendais rien de plus qu’une tranche-de-vie un peu molle, comme on en voit pas mal ces dernières années… heureusement, j’avais tort d’être si défaitiste !


Fiche Technique

Auteur : Afro

Type : Seinen

Genre : Comédie/Tranche-de-vie

Éditeur VF : Nobi Nobi

Nombre de tomes parus : 1 (6 en cours au Japon)

Prix : 7,20 €

Quoi de mieux que de camper en bord de lac face au mont Fuji, un bol de nouilles instantanées à la main ? Découvrez le monde du camping en compagnie de Rin, l’amatrice des sorties en solitaire, Nadeshiko, la novice pleine d’enthousiasme, et ses deux amies du club de camping, Chiaki et Aoi.

AU_GRAND_AIR_1

En effet, je me suis très vite, et malgré moi, laissé happer par le manga. Dès les premières pages, c’est l’atmosphère paisible et contemplative d’Afro qui m’aura charmé. Et pourtant, ce n’était pas gagné, puisque les couvertures annonçaient un style très moe au niveau des personnages (et c’est clairement pas ma tasse de thé). Alors oui, les héroïnes font très « manga », mais ne sont pas sexualisées pour autant; je dirais même que leurs bouilles rondes et expressives les rendent vite très sympathiques aux yeux du lecteur.
Toutefois, visuellement, je reteindrai davantage les propositions de décors et d’ambiances avancées par l’auteur, à la fois réalistes dans leur frugalité et contemplatives dans leur mise en scène. Les trames, lisses et discrètes, laissent souvent place ou se combinent subtilement à de plus ou moins larges hachures qui viennent créer des ombres – voire une obscurité, dans les passages nocturnes où les hachures deviennent une sorte de filtre uniforme – et reliefs très sobres mais aussi dynamiques, donnant sans cesse une impression de vivant à la nature que croque le mangaka. Cette sensation de mouvement est parfois amplifiée par une distorsion oblique des perspectives qui crée une sensation de rondeur et participe, avec de légères contre-plongées, à mettre en avant les paysages de façon sobre, les rendant souvent impressionnants et immersifs, quand bien même clairs, épurés, et assez communs.

https---2.bp.blogspot.com--7_i8Et_L95s-WT7TopaeaoI-AAAAAAAAAow-rGHL2rFISmosmfRaxR3NunGiDh12iMuNgCLcB-s1600-10

Visuellement, donc, Au Grand Air parvient à développer un cadre serein, habité par un quatuor d’héroïnes rendues très attachantes par l’humour efficace de l’auteur ! Deux d’entre elles ressortent particulièrement dans ce premier volume : Rin et Nadeshiko. La première est taciturne et apprécie l’isolement que lui offre une expédition en montagne; mais ses habitudes solitaires seront troublées par l’arrivée de Nadeshiko, qui parait à l’opposé total de son caractère, joviale, dynamique et maladroite, et se prendra un peu par hasard de passion pour cet univers et les petites joies qu’il propose ! Le lien entre les deux jeunes filles s’établira donc au travers de leur attrait commun pour le camping, qu’elles partageront par l’échange de photos des lieux qu’elles visitent, sur Line. Se créée d’emblée une proximité entre Nadeshiko et le lecteur, tous deux étrangers à ce nouvel univers qu’ils se surprennent à aborder. L’initiation de la jeune fille est prétexte pour l’auteur à l’exposition de nombreux trucs et astuces concernant le camping ! On sent alors que le sujet n’est pas choisi au hasard, et qu’il tient vraiment à cœur à Afro qui parvient sans mal à nous donner envie de planter notre tante en forêt (c’est la saison, en plus !).

https---1.bp.blogspot.com--Vef51v0ezPI-WT7WdELtYhI-AAAAAAAAAp8-WBDfzEYkTm8uvdtDsbF4RC_PwFn0HcM4ACLcB-s1600-29

Toutes ses informations sont rendues très digestes par beaucoup d’humour, mais comme vous le savez peut-être, il est très rare qu’un manga me fasse rire (je ne sais pas si c’est un soucis lié au format, ou bien « l’humour japonais » qui me laisse indifférent…). Et pourtant, j’ai beaucoup pouffé à la lecture de ce titre, et je trouve beaucoup de blagues très bien écrites et rythmées ! Les idées souvent absurdes des jeunes filles, leurs bouilles ultra-expressives, l’entrain exagéré de Nadeshiko, mais aussi le découpage rythmé de l’auteur forment un ensemble comique particulièrement réussi ! Il faut aussi mentionner l’excellent travail du traducteur, qui parvient à rendre le parlé des personnages très contemporain et fluide, notamment au niveau des échanges de messages entre les deux héroïnes ! Je pense que cette adaptation y aura été pour beaucoup dans ma réception positive de l’humour de l’auteur !

https---4.bp.blogspot.com--lM09wIbr9Gc-Woar3jUW3AI-AAAAAAABhu0-uTJChcZsWSgwqLxugEHauGGqXFZsQ-sAQCLcBGAs-s1600-023

Pour ce qui est de mes attentes concernant la poursuite de la série, j’espère que Rin poursuivra ses excursions solitaires, qui ont quelque chose d’introspectif que n’ont de fait pas les sorties de groupe. Je pense même que certains passages où Rin campe en solitaire auraient mérité d’être moins bavards, nous permettant de profiter, comme elle, du silence paisible de la nature…

Nobi Nobi livre une édition très correcte : papier opaque, page couleur… rien à redire de ce côté là ! En revanche, je trouve la typographie du titre pas très réussie, et même si j’apprécie les rappels au thème du manga (le relief suggéré des montagnes, la tante…) le tout manque de finesse et fait très criard et amateur. Quelque chose de plus sobre, encore une fois, aurait été préférable à mon sens.

Je ressors de ce premier tome de Au Grand Air assez conquis ! Les héroïnes, et notamment Nadeshiko et Rin, en dépit de leur design, sont très réalistes dans leur caractère et leur humour, et parviennent à s’éloigner des clichés que l’on retrouve souvent dans ce genre de récit (Rin, par exemple, n’est pas complètement renfermée, juste blasée par l’entrain de ses camarades). J’attends donc avec grande impatience la suite de leurs bribes d’aventures, légères et attachantes !


Voilà tout pour aujourd’hui !
J’espère vous avoir donné envie de partir à la découverte de ce manga !
À très vite sur le blog (ou ailleurs…) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s