Découverte manga·Manga·Non classé

DÉCOUVERTE MANGA #38 – MOMO ET LE MESSAGER DU SOLEIL

Bonjour à tous et à toutes ! Ne sachant pas trop de quoi vous parler aujourd’hui, je vous ai sondé sur twitter et… il s’avère que vous êtes de gros bébés ! En effet, le kodomo Momo et le messager du soleil, paru il y a quelques jours chez Ki-oon, est la nouveauté dont vous attendez un retour en priorité ! Voici donc mon avis synthétique concernant ce premier volume…


Fiche Technique

Autrice: Marie Sasano

Type: Kodomo

Genre: Animaux/Aventure/Tranche-de-vie/Comédie

Éditeur VF: Ki-oon

Nombre de tomes parus: 1

Prix: 9,65€

Dans un monde où humains et animaux vivent en harmonie, les enfants naissent sous forme d’œufs tombés du ciel ! Ils peuvent choisir la forme sous laquelle ils souhaitent éclore. Pour Momo, le choix est clair : il prendra la même apparence que le mystérieux manchot volant qui l’a sauvé d’une chute fatale quand il était encore bébé œuf !
Cependant, le jour de son éclosion, catastrophe… Momo découvre que les manchots ne volent pas ! Pour le consoler, l’ancien du village lui révèle un secret : il existerait, très loin de chez eux, un messager du Soleil capable d’exaucer n’importe quel souhait… Momo n’hésite pas une seconde. Accompagné de ses deux amis Noah et Lily, il décide de partir sur les traces de la créature de légende !

28436

Alors que l’extrait du premier chapitre et l’interview de l’autrice (trouvables dans le Ki-oon Mag) avaient su titiller ma corde sensible, c’est avec un certain plaisir que je me suis lancé la semaine dernière dans la lecture du premier volume de cette toute nouvelle création originale made in Ki-oon, la première d’une longue lignée ! Momo et le messager du soleil est donc un kodomo, c’est à dire un manga à priori destiné aux jeunes enfants, dès 6 ans environ. Ainsi, nous sommes face à un titre à l’atmosphère positive et pétillante, qui met en scène une petite troupe de protagonistes tout chou. Toutefois, le récit se démarque par son incursion dans le genre de l’aventure ! En effet, nos trois protagonistes, Momo, Noah et Lily, s’en vont à la recherche du mystérieux messager du soleil, dont on dit qu’il pourrait réaliser le vœu le plus cher de quiconque viendrait le trouver ! Sur leur chemin, nos héros seront confrontés à bien des embuches, et devront venir en aide à d’autres personnages qui deviendront leurs alliés ! De quoi nous faire pas mal voyager donc, et ce n’est que le début !

Capture d_écran 2018-03-25 à 13.42.16

Beaucoup d’éléments sont introduits dès les premiers chapitres, qui peuvent paraitre un peu survolés. La transformation des héros d’œufs en animaux, le passé de Momo, la légende du messager du soleil, la volonté du trio de partir à sa recherche: tout cela va un peu vite. Dans le même temps, l’écriture manque un peu de finesse, et certains dialogues, présents uniquement pour informer le lecteur des lois qui régissent cet univers, sonnent assez faux. Toutefois, je pense que ce sentiment peut s’expliquer par le fait que ce n’est sans doute pas ce que le jeune public trouvera de plus intéressant dans le titre ! Aussi, je comprends la volonté de la mangaka d’entamer au plus vite l’action, une fois les bases posées !

Il y a un élément du monde de Momo et le messager du soleil que je trouve très intéressant: le fait que les œufs puissent choisir eux-mêmes ce qu’ils souhaitent devenir ! Je pense que la mangaka aurait pu pousser encore plus loin le concept et ne pas donner de genre aux œufs, mais je trouve déjà cette initiative interessante, et porteuse d’un beau message ! Quelque chose qui m’a en revanche fait un peu tiquer (et c’est important puisque le manga est à destination d’un jeune public): Lily, le personnage féminin du trio, choisit de devenir humaine pour… séduire le beau gardien qui passe souvent chez elle ! En plus d’être sexiste (son ambition dans le titre se limite à retrouver et épouser ce jeune homme qu’elle aime), ça ne fait pas sens, puisque tout le manga durant on nous montre que deux animaux d’espèces différentes peuvent s’aimer et avoir des œufs ensemble (on voit d’ailleurs que les parents de Lily ne sont pas humains). Triste modèle pour les jeunes lectrices donc, d’autant plus que Lily ne se fait pas très utile à l’aventure… dommage.

En dépit de cela, Momo et le messager du soleil tend quand même à faire passer quelques beaux messages à son jeune public: la valeur du courage, de l’amitié, de la parole parentale, de la relation fraternelle… plein de jolies choses en somme, le tout de manière discrète et sensible ! Cette bienveillance constante fait vraiment chaud au cœur… pas de méchant, chacun fait attention à l’autre: une vraie lecture doudou !

Visuellement, j’aime beaucoup le trait rond de Marie Sasano. En dépit de son caractère jeunesse, je trouve le dessin assez intéressant sur bien des points. Le découpage, par exemple, est varié et dynamique, rend toujours très lisible l’action, et sert parfois à un comique de situation bien maitrisé. Les décors sont assez riches et détaillés, sentiment appuyé par un bon usage de couleurs vives qui donnent au titre une atmosphère chaleureuse. En parallèle, l’application bien dosée de trames apporte en légèreté et en douceur aux moments d’émotion, relativement nombreux ! Cette émotion, presque dramatique parfois, est également mise en exergue par quelques doubles pages assez impressionnantes (je comprends que la maman de l’autrice ait pleuré face aux planches où Momo regarde le ciel !). L’autrice m’a confié qu’elle avait porté un soin tout particulier à ces points d’orgue, très importants à ses yeux, et qu’elle était très fière du résultat (elle a bien raison).

Capture d_écran 2018-03-25 à 13.43.07
c bo

Ki-oon soigne l’arrivée dans son catalogue de cette toute nouvelle création originale ! L’édition, du même acabit que celle de la majorité des autres titres de la collection kids de l’éditeur (Lucika Lucika, Roji…), est irréprochable: couverture cartonnée souple et sans jaquette; ouvrage entièrement colorisé sur papier souple, épais et opaque; traduction fluide et dynamique; interview de la mangaka en fin de tome… c’est un sans faute, et le livre vaut bien son prix ! À noter, la venue en France de l’autrice, qui était en dédicace à l’occasion du Salon du livre de Paris; de quoi assurer à son manga un lancement jouissant d’une certaine visibilité !

Capture d_écran 2018-03-25 à 13.42.36


Momo et le messager du soleil se montre donc plutôt convaincant sur ce premier volume, et lance sans détours inutiles le parcours initiatique d’un groupe d’amis attachants que l’on a hâte de retrouver au plus vite ! Une lecture pour les petits et les plus grands amateurs de divertissements mignons tout plein !

15/20


Voilà tout pour aujourd’hui ! J’espère vous avoir donné envie de vous intéresser de plus près à ce titre ! Quant à moi, je vous retrouve bientôt pour de nouvelles chroniques !
À très vite sur le blog (ou ailleurs…) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s