Et la suite ?·Manga·Non classé

ET LA SUITE ? #21 – SANGREAL, SMOKIN’ PARADE, BUNGÔ STRAY DOGS

Bonjour à toutes et à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui, une nouvelle fois pour vous présenter trois suites et fins de série, toutes très convaincantes !


  • Sangreal #3 (fin de série)
Fiche Technique

Autrice: Maru Terayama

Type: Seinen

Genre: Historique/Suspense

Éditeur VF: Kana

Nombre de tomes parus: 3 (3 fini au Japon)

Prix: 7,45€

Après être tombé dans le piège tendu par ceux de son clan, le prince An est injustement accusé de tentative d’assasinat sur la personne du roi et il prend la fuite avec Circé, la tireuse de cartes de tarot. Il intègre ensuite une bande de voleurs qui sévit dans une ville. Mais ses nouveaux camarades et lui se font bientôt attaquer par Belial, un assassin envoyé par le palais. Circé a entre-temps révélé à An son triste secret longuement gardé…
Les seules voies qui s’offrent à eux mènent au trône ou à la mort…

Ma chronique du tome 1.

sangreal-3-kana

Dernier acte pour la trilogie royale de Maru Terayama ! Alors que la fin du tome 2 laissait penser que la route d’An et Circé aurait pu continuer encore une paire de volumes, cette conclusion se montre très convaincante malgré quelques maladresses de rythme à mon sens (certaines scènes qui selon moi s’étendent un peu trop au regard de la légère précipitation de certaines autres: mais rien de dérangeant).

La révélation concernant l’identité de Circé renforce encore davantage la cohésion du duo, qui, plus fort que jamais, rentre au palais royal bien décidé à en sortir couronné. Depuis les débuts de la série, le prince s’est résolument affirmé au fil des rencontres, et à mesure que son objectif se rapproche, il dégage de plus en plus de fougue. Par la suite, assez grossièrement, Ricardo et Felipe seront tour à tour affrontés par An dans des duels qui permettent de développer leurs motivations et psychologies respectives, et aux aboutissements pas toujours évidents. J’ai beaucoup aimé le sentiment de chaos organisé qui émane de ce volume. L’atmosphère est violente et explosive, de nombreux personnages se confrontent, changent de camp, et pourtant, tout reste aussi clair que cohérent ! Tout semble bien exploité, des cartes de tarot aux personnages les plus secondaires, et l’on se dit que finalement, tout était pensé pour tenir en 3 volumes !

La toute fin de ce tome est aussi belle que bien trouvée ! Sans être terriblement originale, celle-ci rajoute en émotion à cette conclusion idyllique, et laisse planer un mystère sur le futur parcours de nos deux héros.

Visuellement, la mangaka s’en donne à cœur joie ! Faciès défigurés par la folie, découpages très bien pensés qui mettent en avant l’action d’une manière aussi originale que bienvenue… bref, elle se laisse aller et développe toutes ses qualités graphiques pour un dernier bouquet des plus impressionnants ! Des scènes de combats émane une animalité très maitrisée, qui laisse parfois place à des environnements plus épurés pour les scènes d’émotion et de tension !

En conclusion, Sangreal est une bonne série qui jouit de son petit nombre de volumes et de son intrigue très bien maitrisée. Ce dernier opus, non sans défaut, conclut tout ce qui devait être conclu, et s’offre une ouverture pleine de poésie. On sait désormais que Maru Terayama est une autrice à suivre de près !

16/20


  • Smokin’ Parade #2
Fiche Technique

Auteur.ice.s: Jinsei Kataoka/Kazuma Kondô

Type: Shonen

Genre: Action/Fantastique

Édition VF: Kana

Nombre de tomes parus: 2 (4 en cours au Japon)

Prix: 7,45€

Désormais membre des Jackalope et équipé d’un bras mécanique devenu une véritable arme de guerre, Yôkô essaie de s’adapter à son nouveau quotidien, où chaque jour apparaît comme une lutte sans merci contre les spider.
La confrontation avec une autre forme de spider baptisés « Sickaggra » plus perfectionnés et évolués que ceux rencontrés jusqu’à présent, vient bouleverser les Jackalope, qui n’auront alors pas d’autre choix que de faire face à leurs vieux démons…

Ma chronique du tome 1.

smokin-parade-2-kana

Après une introduction à son univers et à ses enjeux très convaincante, Smokin’ Parade continue de séduire le lecteur avec un second volume qui mêle action effrénée et développement de personnages et d’intrigue de fond. Dans un premier temps, on peut noter que dans cet opus, personne ne tient réellement le premier rôle et que la scénariste s’attache à mettre en avant les nombreux personnages secondaires qu’elle avait préalablement introduit. Le personnage de Midari, dont j’affectionne beaucoup le design, est au centre de tout un pan du tome, où l’on découvre plusieurs éléments forts de son passé. J’espère que dans les chapitres à venir, l’on s’attardera sur les antécédents et motivations des autres membres des Jackalope !

Ce qui fonctionne toujours aussi bien dans Smokin’ Parade, c’est le charisme des personnages et la puissance des scènes d’action, toujours aussi fluides, dynamiques et impressionnantes. Confrontés aux Sickaggra, nouvelle génération de spider perfectionnés, les Jackalope seront assiégés et menés à en découdre plus d’une fois dans ce tome ! Des affrontements qui nous amèneront à en savoir un peu plus sur l’origine des organisations respectives, le tout avec fluidité et sans recourir plus que de raison aux flashbacks (souvent bien utiles quand on ne sait pas comment introduire des éléments du passé… ici, c’est fait de façon plus originale et naturelle). Petit point noir du volume, les scènes consacrées à l’entrainement des nouvelles recrues font un peu tâche (tant ce qui se passe en parallèle apparait être d’une importance capitale) et surtout entrainent à des prises de risque assez inconsidérées…

En somme, ce second volume de Smokin’ Parade confirme tout le bien que j’avais pu penser du premier, et m’encourage à vous recommander la série sans trop de détours ! J’attends avec impatience la suite des aventures des Jackalopes, d’autant que les couvertures des prochains tomes sont vraiment très belles…

16,5/20


Bungô Stray Dogs #7

Fiche Technique

Auteurs: Kafka Asagiri/HARUKAWA35

Type: Seinen

Genre: Action/Suspense/Fantastique

Éditeur VF: Ototo

Nombre de tomes parus: 7 (14 en cours au Japon)

Prix: 7,99€

Atsushi, sous le choc des attaques psychiques de Q, tombe dans le piège de Fitzgerald et d’Alcott et se fait capturer par la Guilde.
Le même Q, laissé en liberté dans la ville, décide alors de s’attaquer à Lovecraft pour passer le temps…
Septième volume de la série, dans lequel la ville de Yokohama se retrouve plongée dans une mer de flammes !

Ma chronique des tomes 1 et 2.
Ma chronique du tome 5.

bungo-stray-dog-7-ototo

On peut facilement voir en ce tome 7 de Bungô Stray Dogs le meilleur que la série ne nous ait jamais offert. Déjà, depuis quelques tomes, l’intrigue était pleinement lancée et offrait son lot de moments forts. Mais ici, réellement, les auteurs exploitent pleinement le potentiel de leur concept et délivrent quelques chapitres de haute volée ! De quoi devenir fan !

Dès les premières pages, un nouveau personnage fait son apparition en grande pompe: Q, un jeune garçon au pouvoir qui désarçonne d’abord le lecteur tant il est présenté de manière originale et trompeuse. Les auteurs se jouent de leur lectorat, tant est si bien que quand le tour est déjoué, on ne peut être qu’admiratif.

Dans cet opus, c’est l’influence de la Guilde qui est mise en avant. L’ennemi semble incivile, et a d’ailleurs le dessus depuis déjà quelques temps. De nouveaux éléments entrent en scène (encore, oui, on commence d’ailleurs à s’y perdre un peu, avec autant de personnages) et d’autres gagnent en importance, comme Montgomerry, qui a droit à une évolution assez poignant en milieu de tome. Atsushi regagne quelque peu en importance ici aussi, et entre dans une phase de remise en question (peut-être pas au moment idéal, alors que tout explose autour de lui…).

L’habilité avec laquelle sont exploités les différents pouvoirs est également très plaisante. On assiste en fin de volume à la combinaison très bien trouvée de deux d’entre eux ! Les auteurs prennent des risques pour garder une action trépidante et jamais lassante (puisque même quand on connait un pouvoir, on n’est pas à l’abris de le voir employé d’une toute nouvelle manière quelques pages plus loin). Combinée au charisme des protagonistes, cette maitrise de leurs capacités achève de faire de ses acteurs la plus grande qualité du titre.

Divertissement de qualité s’il en est, Bungô Stray Dogs continue d’enchanter avec son rythme entrainant, ses personnages charismatiques aux pouvoirs bien pensés, et son action souvent imprévisible ! À mesure que la guerre avance, chaque camp redouble d’ingéniosité pour prendre le dessus, et l’intrigue s’intensifie pour offrir au lecteur un excellent moment de lecture. Vite, la suite !

17,5/20


Voilà tout pour aujourd’hui !
Et vous, qu’avez-vous lu récemment ? Si vous les avez lu, qu’avez-vous pensé des volumes présentés dans cet article ?
À très vite sur le blog (ou ailleurs…) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s