Découverte manga·Manga·Non classé

DÉCOUVERTE MANGA #34 – UNE DOUCE ODEUR DE CAFÉ

Bonjour à tous et à toutes ! Après de nombreuses demandes de retour suite au post twitter où je vous informais de mon achat du one-shot (?) Une Douce odeur de café, je me résous finalement à en parler plus en détail ici ! Alors installez-vous confortablement, prenez une tasse de café… et c’est parti !


Fiche Technique

Auteur: Naoto Yamakawa

Type: Seinen

Genre: Tranche-de-vie/Gastronomie/Drame

Éditeur VF: Pika

Nombre de tomes parus: 1 (1 ou 5, fini ou en cours... existant.)

Prix: 18€

Laissez-vous bercer par des récits pleins d’arôme, contés par Naoto Yamakawa, le plus poète des mangakas.
Leur amertume vous rappellera la vie, leur douceur apaisera vos maux. Entre lyrisme et mélancolie, des histoires à la fois fugaces et émouvantes se déroulent là, juste au coin de la rue… Leur point commun : le café, et les voici réunies en un recueil réconfortant comme une tasse de moka bien chaud.

douce-odeur-de-cafe-pika

Comment ? Vous ignoriez l’existence de ce manga, à la sortie pourtant plus que récente ? Vous ne l’avez vu passer nulle part, que ce soit sur Twitter, Facebook ou ailleurs ? C’est bien normal ! L’éditeur, Pika, n’en a presque fait aucune pub ! Rien d’étonnant à cela, le traitement est le même pour tous les titres de la collection Graphic, qui en dépit de leur assez constante excellence, souffrent d’une négligence en interne assez inquiétante. Annoncés à la dernière minute (parfois littéralement moins d’une semaine avant leur sortie librairie) et sans aucune démarche promotionnelle pour les soutenir: déjà qu’assez chers et s’adressant en premier lieu à un public de connaisseurs, difficile pour ces beaux livres de trouver leur public ! Et si il n’y avait que cela ! Car concernant Une Douce odeur de café,  les sources se contredisent tant est si bien qu’à ce jour, impossible de savoir si d’autres volumes suivront celui-ci, ou si l’on est bien confronté à un one-shot ! Assez révoltant dans la démarche, surtout face à une telle bande-dessinée… car oui, j’oubliais de le dire, Une Douce odeur de café, c’est vraiment super !

ac4342a072e3fd4cbe86698bf1dac5435891d6e2_m

Entrons donc dans le vif du sujet. Ce manga est un recueil d’histoires courtes, initialement paru en 2005, ayant comme élément central… le café (bien vu, génie) ! Prétendument relativement « feel good », j’ai pour ma part trouvé cet ouvrage mélancolique, et emprunt d’une poésie très sincère. Les histoires abordent le quotidien d’individus un peu bohèmes, toujours en marge de l’effervescence mondaine, qui nourrissent une passion commune pour le café. Le café en ce qu’il symbolise ce qui nous relie à l’autre (on le voit dès la première de couverture). Aussi, pour nos héros, le café est toujours synonyme de rencontre, de nostalgie, il est le fœtus puis le cœur des relations fortes (d’amitié, d’amour parfois) qui parsèment et structurent cet ouvrage, en sont au final l’objet. Une autre obsession semble partagée par plusieurs des protagonistes, celle pour la musique de Bob Dylan, motif récurent dans les intrigues de l’auteur. On sent que celui-ci s’inspire directement de certains pans de son vécu dans ses écrits, impression renforcée au travers des petits interludes où celui-ci se délivre quelque peu sur les motivations et le processus qui auront mené à la rédaction de ces histoires.

20150116231556

Malgré toutes ces thématiques communes, on apprécie une réelle diversité dans les intrigues ! Hormis dans la première histoire où la préparation du café occupe la place centrale, celui-ci est toujours au second plan, pour laisser place au développement d’intrigues toutes très touchantes. Et là, difficile de retenir une seule histoire comme la meilleure, ou comme la moins bonne: c’est gage d’une constante excellence dans ce que propose l’auteur ! Tantôt très réalistes, parfois plus oniriques voire discrètement fantastiques, ses fables charment sans effort !

20150116230653

Mais une autre force de la BD, celle qui la rend si immersive et passionnante, c’est sans doute ses dessins ! Les designs de Naoto Yamakawa ne sont pas sans rappeler les dessins de presses, par leur aspect caricatural qui vise à mettre l’accent sur émotion des personnages par des traits très exagérés, voire parfois tout à fait absurdes. Cette « pureté » des personnages tranche avec le saisissant détail des environnements. L’auteur, par un constant travail de hachures, donne une sensation de plein à ses décors, comme vivants sous la plume vive de leur auteur. Cet assombrissement des cases donnent le sentiment que tout se déroule de nuit, ce qui accentue l’intime de certains récits, et la poésie de l’ensemble. On ne peut pas pour autant parler de réalisme, puisqu’est préservé un aspect  enfantin, naïf, et très doux. Aussi, aucune trame et très peu d’aplats: les nuances sont insinuées par la densité des hachures. Le format sied parfaitement au découpage du manga, qui segmente l’action en beaucoup de petites cases (une dizaine par page).

ddhKxyo2BJiGFCq_L7rtk_210

Au-delà de la communication désastreuse, Pika ne déçoit aucunement quand à la qualité de l’édition proposée. Comme toujours en Graphic, un papier épais et immaculé, des noirs profonds, une traduction (signée Sebastien Ludmann) qui colle parfaitement à l’atmosphère de l’ouvrage… rien à redire !


Une Douce odeur de café, c’est donc un véritable coup de cœur ! Le manga emporte sans peine et a su réveiller en moi de très puissants sentiments à de multiples instants ! À lire, à relire, à re-relire, pour ne pas quitter trop tôt l’onirisme poétique et fascinant de Yamakawa !

heart-146466_960_720 19/20


Voilà tout pour ce manga !
Je dois vous avouer qu’écrire sur un recueil, ce n’est vraiment pas mon fort (c’est plus difficile, il faut dire). J’espère tout de même vous avoir donné envie de découvrir ce superbe livre; n’hésitez pas, en commentaire, à donner votre ressenti le concernant après lecture !
À très vite sur le blog (ou ailleurs…) !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s