Et la suite ?·Manga·Non classé

ET LA SUITE ? #19 – WORLD WAR DEMONS, TOKYO ALIEN BROS, I AM A HERO

Bonjour à toutes et tous ! J’espère que vous allez bien et que vous ne regrettez pas trop la neige (moi si…).  Aujourd’hui, retour sur trois lectures qui commencent à dater un peu… aussi, je m’excuse d’avance si certains points sont un peu flous !


  • World War Demons #4
Fiche Technique

Auteur: Uru Okabe

Type: Shonen

Genre: Suspense/Fantastique

Éditeur VF: Akata

Nombre de tomes parus: 4 (fini en 11 tomes)

Prix: 8,05€

Alors que les Alice espéraient retourner chez eux tranquillement, après avoir abbatu le quatrième démon de l’univers, une bien mauvaise surprise les attend : le cinquième fait déjà son apparition… La même nuit ?! Alors qu’ils sont complètement épuisés et meurtris par leur dernière lutte, comment pourront-ils surmonter cette nouvelle épreuve ?

world-war-demons-4-akata

Ma chronique des tomes 1 et 2.
Ma chronique du tome 3.

S’il est vrai que le précédent volume avait su me convaincre davantage que les deux premiers, autant dire que j’attendais beaucoup de ce tome 4, qui allait être décisif dans mon appréciation de la série.

Alors que les combats contre les démons semblaient partis pour défiler à la chaine, ce volet parait quelque peu plus posé, et prend le temps de développer davantage certains aspects du récits tout en en approfondissant les acteurs. Dès le tout premier chapitre, une révélation (quelque peu convenue) vient remettre en cause les enjeux du titre. Par la même occasion, un nouveau personnage, paraissant bien plus accoutumé aux tenants et aboutissants de toute cette affaire, fait son apparition. S’alliera-t-il à nos héros ? Je vous laisse le découvrir…

Comme mentionné plus haut, l’auteur prend le temps de revenir sur les Alice laissés de côté dans le tonitruant démarrage de la série. Un développement bienvenu, qui leur fait gagner en interêt. Difficile toutefois de parler d’attachement, tant tous ou presque semblent lisses et se limitent souvent à un trait de personnalité (même si celui-ci cache souvent un douloureux passé): c’est un peu dommage.

Cette accalmie généralisée fait certes du bien au récit mais permet difficilement l’élaboration des jeux visuels qui font tout l’interêt graphique du manga. Certaines lacunes techniques ressortent ainsi beaucoup, tant plus rien n’est mis en œuvre pour les camoufler. Heureusement, l’auteur garde un certain talent dans la mise en scène, toujours très claire et signifiante.

Le dernier fragment du tome amorce de nouvelles péripéties pour nos héros qui semblent mal partis pour triompher. Dans les dernières pages, Okabe installe une tension dramatique efficace qui donne résolument envie de lire la suite ! À voir donc…

Ce quatrième tome de World War Demons est de transition, et amène le développement bienvenu d’une intrigue et de personnages un peu passés à la trappe par le passé. Non sans défaut, cette série a ses qualités et originalités, et plaira sans doute à beaucoup d’entre vous ! Pour ma part, j’attends le volume 5 avec curiosité.

14/20


  • Tokyo Alien Bros #3
Fiche Technique

Auteur: Keigo Shinzo

Type: Seinen

Genre: Comédie/Science-Fiction/Tranche-de-vie

Éditeur VF: Le Lézard Noir

Nombre de tomes parus: 3 (3 fini au Japon)

Prix: 13€

La suite des aventures de Fuyunosuke et Natsutarô, deux extraterrestres déguisés en étudiantes, chargés d’étudier la possibilité pour leur espèce de s’installer sur la Terre. Ils doivent utiliser leurs pouvoirs afin d’éviter d’être découverts.

Tokyo-alien-bros-3-lezard

Ma chronique du tome 2.

Acte final du fascinant triptyque signé Keigo Shinzo, ce troisième volume de Tokyo Alien Bros. est saisissant de perfection. Lu dans la file pour me le faire dédicacer à l’occasion de la venue de l’auteur à Angoulême, difficile de retenir les larmes face à une telle pépite… Chaque chapitre est un modèle d’excellence narrative et visuelle, et l’émotion atteint des sommets alors que le voyage des deux compères touche à sa fin (?).

DUi3g0YW0AAwlvm.jpg-large
Hakuru et « Fuyunet » ❤

Le premier chapitre, déjà, pose le ton. Radicalement plus grave dans sa conclusion qu’à l’accoutumée, celui-ci traite avec subtilité mais force de certains aspects de l’oppression des femmes (voire carrément du harcèlement et du viol). Les questions de genre sont soulevées sans trop y prêter garde, mais reste que l’auteur est assez méritant d’avoir osé s’aventurer sur ces terrains (et de l’avoir bien fait).

Par la suite, le récit se concentre davantage sur la conclusion du projet de colonisation de la planète Terre des deux extraterrestres, projet qui prend une tournure inattendue qui donne lieu à des scènes d’émotion très touchantes entre les deux frères. Il n’en serait rien sans la puissance évocatrice du dessin du maitre, qui manie à la perfection le découpage et l’art de la double-page (invitation à la contemplation et brisure du temps s’il en est).

Difficile d’en parler sans trop en dire, car au final beaucoup de choses méritent d’être garder secrètes pour mieux en apprécier la découverte. Je vous invite donc à acquérir cet excellent manga si ce n’est pas déjà fait. Vous ne le regretterez pas.
(Et pour lire mon avis un peu plus général et détaillé sur la série, référez-vous à ma chronique du tome 2).

Tokyo Alien Bros. s’offre donc un final tout en puissance, en poésie, et en bienveillance. On frôle de très près la perfection, si bien que le lecteur investi peinera sans doute à retenir quelques larmes… Brillant.

heart-146466_960_720 19/20


  • I am a hero #21
Fiche Technique

Auteur: Kengo Hanazawa

Type: Seinen

Genre: Thriller/Horreur

Éditeur VF: Kana

Nombre de tomes parus: 21 (22 fini au Japon)

Prix: 7,45€

Aucun résumé du volume trouvé

Ma chronique du tome 21.

La fin est proche pour I am a hero: les protagonistes se rassemblent, font face et élucide la menace; même s’il nous est alors difficilement possible de présumer de ce que l’auteur a derrière la tête, tout est en place pour nous offrir un final de toute beauté… et pourtant, après un volume 20 de haute volée, celui-ci déçoit quelque peu de part son immobilisme et sa fâcheuse tendance à la dilution. Pas grand chose à en dire, donc.

Difficile néanmoins de s’ennuyer ou de passer un mauvais moment face à ce tome 21 tant les scènes (indépendamment de leurs enjeux et apports au récit) sont rythmées avec soin. Mais encore une fois, tout ça on l’a déjà lu au cours des précédents volumes, et c’est justement par ses révélation que le précédent se faisait sublime. On a l’impression que le mangaka étire sa finalité de manière obsolète… et l’on aimerait bien que les choses avancent ! Car les évolutions sont trop moindres dans ce volume pour qu’indépendamment de sa place dans l’intrigue je puisse le juger très bon (heureusement, on ne critique pas un tome indépendamment des précédents). De plus, ce ramollissement nuit dangereusement à la tension dramatique que veut instaurer le mangaka, et quand bien même j’adore le personnage d’Asada, certaines pérégrinations m’ont parues un peu lourdes ! Un problème qu’Hanazawa n’aura pas d’autre choix que d’élucider, à l’approche des derniers instants de son œuvre.

Pour I am a hero, la conclusion se fait proche. S’il est vrai que ce volume parait assez dilué, on ne boude pas notre plaisir face à cette prolongation de l’apothéose. Si rien ne se passe vraiment, les choses se mettent effectivement en place et je compte sur l’auteur pour fournir à sa série un final digne d’elle !

14,5/20


Voilà tout pour aujourd’hui !
N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé des volumes présentés si vous les avez lu, ou de l’article en lui-même, pourquoi pas !
À très vite sur le blog (ou ailleurs…) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s