Attentes mensuelles·Manga·Non classé

MES ATTENTES POUR FÉVRIER 2018 !

Bonjour à toutes et à tous! Je vous retrouve aujourd’hui pour passer en revue les premiers volumes qui ont retenu mon attention pour le mois de février! Je rappelle que cette liste est possiblement incomplète (elle l’est, en l’occurence) puisque les éditeurs ont peut-être d’autres titres de prévus dans leur hotte, en attente d’être annoncés!


La Chenille (Éditeur: Le Lézard Noir / Sortie: 1 février / One Shot / 19€)

la-chenille-lezard-noir

Lorsque Tokiko retrouve son mari, rapatrié après avoir été grièvement blessé au combat, il n’est plus qu’un homme-tronc : le lieutenant Sunaga a perdu bras et jambes et ses blessures l’ont rendu sourd-muet. Condamnée à vivre recluse avec lui, Tokiko va ressentir un plaisir nouveau, entre dégoût et fascination, à voir souffrir cet être difforme et sans défense.

Celui-ci, je l’ai déjà lu! Non pas que je sois en possession de la première édition, j’ai simplement passé commande sur le site de l’éditeur et l’ai reçu début janvier! Que dire, donc, sinon que ce classique du maitre de l’ero-guro Suehiro Maruo est en effet fascinant, par son esthétisme unique, et par son traitement de thèmes douloureux et chers à l’auteur (une critique de la guerre, une reflexion sur le couple, la dépendance, le corps évidemment…). Un ouvrage d’une richesse infinie, qui encore une fois en rebutera une majorité, et fera le plaisir des quelques amateurs du genre…


Fruit Basket – Perfect Edition (Éditeur: Delcourt/Tonkam / Sortie: 14 février / Série finie en ?? tomes / 12,50€)

Tohru, orpheline de seize ans, a décidé d’être totalement indépendante. Elle installe une grande tente au milieu d’un terrain en friche. Malheureusement, le terrain appartient aux Sôma, une famille maudite, dont les membres se transforment en l’un des douze animaux du zodiaque chinois à chaque fois qu’ils sont trop fatigués ou approchés de près par une personne du sexe opposé ! Tohru est la première à percer leur secret…

Cette réédition du shojo culte de Natsuki Takaya est l’occasion rêvée pour un néophyte de son œuvre comme moi de plonger tête la première dans ce qui est et restera sans doute son titre phare: Fruit Basket. Mes amis le lisaient au collège, j’en entends parler quasi-quotidiennement sur twitter: au même titre que Nana, Fruit Basket est un shojo culte à côté duquel je suis passé… à rectifier alors, même si de prime abord, le synopsis ne me tente pas plus que ça.


Banale à tout prix (Éditeur: Kana / Sortie: 16 février / Série en cours avec 6 tomes / 6,85€)

Ayant pour exemples une mère trop romantique et une grande sœur trop coincée, Koiko a décidé d’être « normale », dans la moyenne, ni trop, ni trop peu. Son quotidien banal bascule lorsqu’elle découvre que son petit ami, très banal, est en train de la tromper !
C’est l’un des garçons les plus populaires du lycée, Tsurugi, qui lui ouvre les yeux. Depuis ce jour, Tsurugi ne cesse de se mêler à la vie de Koiko, lui faisant remarquer qu’elle n’est pas comme les autres et risque d’autant plus de casser son image de « normalité »… Mais Koiko n’a pas l’intention de se laisser troubler !

En mars dernier, Akata accueillait dans son catalogue le remarqué Moving Forward, shojo plébiscité pour sa profondeur et son originalité. Toutefois, Banale à tout prix, dernière œuvre en date de la mangaka Nagamu Nanaji, à paraitre cette semaine chez Kana me semble être en tout point opposé à ce premier. En effet, la romance apparait somme toute classique, peut-être même désuète, usant pour la énième fois du stéréotype de la jeune fille qui laisse tomber le masque pour un mystérieux jeune homme… sérieusement, on a vu ça combien de fois?
Néanmoins, et vous vous en doutez, si ce manga a sa place dans cet article, c’est bien que, contre toute attente peut-être, je pense bien me laisser tenter par celui-ci! Pourquoi? La raison est plus haut: Nagamu Nanaji! Je tiens en haute estime son travail sur Moving Forward, et quand bien même je suis un peu refroidi par l’apparente banalité de sa nouvelle série (qui n’est peut-être que de facade), je me vois mal lui dire non (je marche assez à la politique des auteurs…)! En plus, les couvertures sont d’une douceur… j’espère que le titre saura me surprendre, ou au moins, se montrer assez mignon pour s’avérer plaisant à suivre: wait & see.


Éclat(s) d’âme (Éditeur: Akata / Sortie: 22 février / Série en cours avec 3 tomes / 7,95€)

27543-2

Quand ses camardes de classe découvrent dans l’historique de son téléphone des traces de porno gay, Tasuku Kaname ne souhaite qu’une chose : mettre fin à ses jours. Mais alors qu’il était au bord du désespoir, il voit une jeune femme tomber d’une fenêtre. Sous le choc, il se précipite vers la maison de laquelle elle a sauté mais découvre que rien ne lui est arrivé. Confus par les évènements et instinctivement attiré par cette mystérieuse personne, il décide de lui parler de sa mésaventure du jour. Elle l’invite à revenir chez elle le lendemain, lui expliquant qu’il découvrira qu’il est loin d’être le seul dans son cas…

Digne successeur du Mari de mon frère, Éclat(s) d’âme est sans aucun doute une de mes plus grosses attentes pour l’année 2018. D’abord, évidemment, pour son traitement de premier plan de thématiques LGBT+, mais aussi pour la découverte son auteur.e, Yûki Kamatani, à l’origine du malheureusement indisponible Nabari. J’espère que la publication d’Éclat(s) d’âme ouvrira la voie à d’autres de ses titres, et notamment à Shônen Note
Un.e auteur.e aussi talentueu.x.se qui aborde frontalement les questionnement de sa communauté, c’est assez peu vu en France, (on attend toujours des gros hits comme My Lesbian experience with loneliness, qu’on aura cette année, j’espère). Donc voilà, la barre est placée haute, mais je ne doute pas un seul instant que le manga saura combler mes attentes… je compte les jours qui me sépare de son acquisition!


Le Goût d’Emma (Éditeur: Les Arênes / Sortie: 27 février / One Shot / 18€)

28435

À 30 ans, sur une simple candidature spontanée, Emma réalise son rêve d’enfant en rejoignant l’équipe des inspecteurs du prestigieux et mystérieux guide Michelin. Ses tournées d’inspection vont la mener sur les routes de France pour découvrir non pas les grandes tables étoilées qui la faisaient rêver – privilège des inspecteurs les plus anciens – mais des hôtels et des restaurants qui ne paient pas de mine.

Kan Takahama au dessin d’une collaboration franco-nipponne, c’est à la fois inattendu et en même temps pas si surprenant. En effet, l’auteure n’a jamais caché son inspiration graphique et narrative occidentale évidente, influence se faisant même sa marque de fabrique! Même si le scénario apparait quelque peu inédit (très français aussi), je suis curieux de voir ce que donnera ce projet! Mais rien que pour les dessins de Takahama, il faut foncer!


Voilà donc 2 one-shots et 3 séries, pour un total de 5 nouvelles licences! C’est relativement raisonnable en comparaison avec d’autres mois bien plus chargés, d’autant qu’en février, deux séries se termineront par chez moi: Ryuko (j’ai déjà le volume…) et Sangreal!


Quelques licences que je garde de côté et que je me prendrai si mon budget me le permet et les retours sont positifs!


Enfin, comme d’habitude, les 5 suites et fins de série que j’attends avec le plus d’impatience…


Et voilà tout pour aujourd’hui!
Et vous, quels nouveaux titres vous font de l’œil pour février?
Je vous retrouve demain à l’occasion du bilan de janvier!
À très vite sur le blog (ou ailleurs…)!

Publicités

Un commentaire sur “MES ATTENTES POUR FÉVRIER 2018 !

  1. J’essayerais Banale à tout prix même si le pitch de Moving Forward ne m’a jamais tenté ^^’
    Banale à l’air comme son nom l’indique banale XD (je suis tellement drôle) mais peut-être que ce sera une surprise…qui sait^^

    Fruit Basket également !
    Le tome 3 de Sangreal (je suis presque triste que ça se termine vu comment j’ai adoré Le 2 par rapport au 1!), je verrai les retours de la nouveauté Akata.
    Sinon en vrac ( et de tête à 2h du matin) Gleipnir 1, Smokin Parade2, Tenjin 5, kuhime 1, Love under arrest, double me 2, short love stories, so charming 3, to Your Eternity, et apres je sais plus. Enfin certains comme Love under arrest j’attendrais de voir les retours

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s