Découverte manga·Manga·Non classé

DÉCOUVERTE MANGA #23 – GOOD MORNING LITTLE BRIAR-ROSE

Voilà encore un titre que je n’étais pas spécialement parti pour me prendre, mais dont les nombreux et élogieux retours auront eu raison de moi! Il faut dire qu’on m’en promettait beaucoup, et que je suis assez facile à convaincre…

Après un mois de septembre plus que laborieux pour ma part (avec la déception qu’avait été World War Demons, dont je parle ici, et un flop intersidéral, Tue-moi plutôt sous un cerisier), Akata aura-t-il sur redresser la barre avec son nouveau shojo tant attendu?


Fiche Technique:

Auteure: Megumi Morino

Type: Shojo

Genre: Romance-Tranche de vie-Fantastique

Éditeur VF: Akata

Nombre de tomes parus: 1 (6 fini au Japon)

Prix: 6,95€

Parce qu’il souhaite prouver à son père qu’il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, le jeune Tetsu a commencé à travailler comme employé de maison pour la prestigieuse famille Karasawa. à la demeure surnommée « la maison au sommet de la colline », le lycéen se doit de respecter une seule règle : ne pas surtout pas s’approcher de la petite annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la jeune fille malade de la famille Karasawa. Pourtant, un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Aussitôt attiré par son sourire empli de tristesse, Tetsu se permet alors de braver l’interdit… Il ne s’imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent la jeune fille. Qui est-elle vraiment ?

good-morning-little-1-akata-3

Inutile de faire durer trop longtemps le suspense, la réponse est oui. Good Morning Littler Briar-Rose est assurément une nouveauté à ne pas manquer (même si pour ma part, ce premier volume ne suffira pas à l’inscrire comme un coup de cœur).

Déjà, l’éditeur exprimait le regret de ne pas pouvoir fournir un extrait gratuit plus conséquent, qui aurait sans doute donné une meilleure idée de la visée de l’œuvre. Moi même, il m’avait semblé plutôt sans intérêt, pour la simple et bonne raison que tous les enjeux soulevés par le titre naissent d’un twist qui arrive à la fin du premier chapitre! Aussi, je vous en prie, d’une manière ou d’une autre, essayez d’avoir accès à ce premier chapitre dans son entièreté avant de laisser ce manga sur le côté (ou bien faites moi simplement confiance et procurez-le vous!).

1498042110021_image

Et là… ça devient un peu difficile, car j’aimerais à tout prix garder pour vous la surprise entière! Donc pardonnez-moi d’avance, je risque d’être un peu évasif…

Dès les premières pages, l’auteure installe une atmosphère assurément mélancolique, portée par son trait aérien et envoutant (mais qui sait s’adapter aux diverses ambiances traversées le long de ce premier volume). Dans le quotidien d’abord très répétitif du jeune Tetsu s’insère progressivement une aura de mystère, et sans que le lecteur ne s’en rende vraiment compte, le manga glisse doucement vers un fantastique tantôt poétique, tantôt plus vigoureux (avec notamment, en fin de volume, un passage marquant de par sa rudesse et la rupture de ton qu’il injecte au récit).

Au niveau des personnages, ils sont plutôt saisissants de réalisme. Mais encore à ce niveau, je ne voudrais pas trop en dire. Sachez juste que j’aime en particulier Tetsu, le personnage principal, qui je trouve se pose les bonnes questions et ne tourne pas en rond quant à sa relation avec Shizu.

Le titre semble parfaitement mélanger les genres, avec tantôt des passages décontractés et enjoués, tantôt des scènes plus dramatiques, voire effrayantes. On peine à envisager ce que l’auteure nous réserve pour la suite, tant déjà elle nous annonce que tout est possible, et que même si son manga a de fausses allures de romance à l’eau de (briar) rose (lol), elle se laisse le droit de franchir les barrières du genre et de brusquer un peu son lectorat!

Good-Morning-Little-Briar-Rose-manga-image-002

Venons-en maintenant à un aspect de ce premier tome qui semble en avoir marqué plus d’un: ses nombreux twists scénaristique. Le premier arrive à la toute fin du chapitre un, et même celui-ci je me refuse à vous en dévoiler la teneur! C’est dire! Cependant, au fil des pages, l’auteure nous surprend à bien des reprises, et si tous les retournements n’auront pas le même impact sur le lecteur et sur le récit, reste qu’il est difficile de rester impassible face à une telle maitrise narrative. Car rien d’extravagant, rien d’improbable ou de trop tiré par les cheveux! Vraiment, sur ce point, Morino bluff assez… et c’est très plaisant!
Bon, pour ma part, je n’ai pas non plus sauté de ma chaise, il y en a certains (un en particulier), que je voyais un peu venir; mais reste que l’auteure ne veut pas de lecteurs passifs, et qu’elle attend de nous, pour une lecture émotionnellement optimale, que l’on soulève diverses hypothèses quant aux phénomènes suspects qui entourent la jeune Shizu.

Ainsi, difficile de lâcher le tome avant d’atteindre le terrible « à suivre », qui nous laisse, par ailleurs, sur un cliffhanger (pas comme on l’imaginerait ailleurs, plutôt dans la remise en cause totale des relations entre les personnages) intenable!

Akata fourni une édition très correcte, avec un soin tout particulier apporté aux couvertures, qui comme celles de World War Demons, sont sublimées par un vernis sélectif bienvenu! Rien n’a redire au niveau de la traduction (en même temps, c’est Miyako Slocombe…), qui pourtant, on l’imagine, n’a pas due être des plus évidentes (en raison d’une révélation qui arrive en cours de tome! Ça vous donne envie d’en savoir plus hein? J’espère!).

1428888693_1_7_1d201d13ae51388b18c5e207877ecfe1.jpg

Good Morning Little Briar-Rose est donc bel et bien le titre fort que nous promettait l’éditeur. Au travers de ce premier volume qui pose les bases d’un récit multipolaire, Megumi Morino démontre qu’elle est assurément en mesure de fournir une série haletante de bout en bout, tant elle excelle déjà dans sa narration. Difficile de ne pas trépigner d’impatience pour avoir la suite, qui arrivera en décembre, si tout va bien (et franchement, on espère que tout ira bien).

17/20


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.
J’espère avoir donné envie aux derniers réticents de se procurer la série!
À très vite sur le blog (ou ailleurs…)!

Publicités

2 commentaires sur “DÉCOUVERTE MANGA #23 – GOOD MORNING LITTLE BRIAR-ROSE

  1. La façon dont les gens parlent de ce manga fait qu’il m’intrigue trop ! Et en même temps, j’ai pas envie de l’acheter seulement pour ça… C’est comme si j’étais juste intriguée de savoir de quoi les gens parlent, ahah. Tellement de mystère !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vraiment hésité à au moins révéler la conclusion du premier chapitre, mais ça serait vraiment gâcher quelque chose je crois…
      Je ne peux que te conseiller de te faire ton propre avis concernant le manga! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s